27 août 2019

La declaration politique 2019-2024 de la VGC

Découvrez le programme de la VGC pour les 5 prochaines années : PDF-pictogramVGC Verklaring 2019-2024.pdf

 

La VGC reprend 5 fils rouges au travers de ses différentes compétences politiques:

  1. Réaliser une ville à l'échelle de l'enfant.
  2. Bruxelles en tant que co-city : accroître l'implication des Bruxellois dans la politique.
  3. Promouvoir le multilinguisme.
  4. La transition durable de la VGC.
  5. Optimiser la VGC en tant que partenaire pour Bruxelles.

Comme le premier fil rouge le démontre, cette déclaration accorde une fois de plus une grande attention à la qualité et à l'accessibilité des crèches et des écoles. Par conséquent, la VGC souhaite également rendre la formation et l'emploi dans ce secteur plus attractifs (pp. 12 et 14), c'est pourquoi une collaboration avec Actiris est prévue.

Le deuxième fil rouge est "Bruxelles en tant que co-city". A cet égard, la VGC souhaite accroître la participation des citoyens, des associations et de la société civile. La VGC rappelle aussi l'importance des organes d'avis classiques. BRUXEO soutient bien évidemment cet aspect en tant que partenaire social. Ce point de vue a également été repris dans notre mémorandum en tant que ligne directrice n°6 : "Miser sur la concertation" à la page 26.

La transition durable est également clairement mise en avant (4e fil rouge). Bien que l'intention soit de rendre tous les secteurs de la VGC plus durables, l'accent est encore souvent mis sur leurs 22 centres communautaires (GC). Dans ce contexte, nous rappelons que BRUXEO a déjà réalisé un quick-scan énergétique du GC De Everna. La VGC pourrait faire appel au service en énergie de BRUXEO pour aider les institutions subventionnées à réaliser des économies d'énergie.

Par rapport à la déclaration politique de 2014, l'accent est davantage mis cette fois-ci sur le "Social Santé" (page 22). La prévention, les services de première ligne, les soins de proximité et la santé mentale sont clairement mis en évidence, conformément à la déclaration du gouvernement de la COCOF, ainsi que celle de la Région de Bruxelles-Capitale et de la COCOM. La VGC met également l'accent sur la coopération avec les autres entités bruxelloises ce qui est moins le cas déclaration politique de la COCOF, par exemple. C'était l'un des points principaux de notre mémorandum "Assurer la cohérence des politiques bruxelloises" (p. 30) : " Une bonne adéquation entre les compétences politiques liées aux différents niveaux de pouvoir est indispensable pour améliorer l'efficacité et la lisibilité des services à la population".

Enfin, ce dernier aspect de la "coopération" avec les autres entités bruxelloises et la Communauté flamande revient régulièrement tout au long du texte. Le titre de la déclaration politique le montre aussi clairement : "Bruxelles est ce que nous partageons".