Stratégie 2025

Un nouveau dynamisme pour l’économie bruxelloise

Pour faire face aux défis économiques de la Région de Bruxelles-Capitale, le Gouvernement et les partenaires sociaux ont décidé de s’unir dans le cadre d’une politique commune : la Stratégie 2025 pour Bruxelles. Lancée à l’occasion du Sommet Social d’octobre 2014, la Stratégie 2025 pour Bruxelles, conformément à la Déclaration de politique régionale bruxelloise, a pour objectif principal de « Redynamiser l’économie de la Région pour faire de Bruxelles la capitale belge et européenne de l’esprit d’entreprendre et de l’innovation et inverser le paradoxe de l’économie bruxelloise – en augmentant l’emploi des Bruxellois ».

Cette stratégie est structurée autour de deux axes :

  1. un axe regroupant les objectifs poursuivis au niveau régional.
  2. un axe regroupant les objectifs poursuivis en collaboration avec les Communautés.

L’ensemble des deux axes contient les 18 grands objectifs, déclinés en plus de 160 chantiers. Ces 18 grands objectifs seront mis en œuvre selon une triple temporalité :

  • à l’horizon 2025, afin d’épouser un horizon prospectif ambitieux qui dépasse la seule échéance législative.
  • À l’échelle de la législature, afin de planifier l’exécution des engagements sur le terme de la législature et établir un bilan après 5 ans.
  • Annuelle, à travers les Sommets sociaux de début d’année afin de déterminer les priorités de l’année et d’assurer un suivi régulier de la mise en œuvre de l’ensemble de la Stratégie.

Parmi les chantiers poursuivis, certains concernent particulièrement le secteur à profit social :

  • IRISCARE
  • Soutenir l’économie dans les métiers porteurs d’emplois de qualité pour les Bruxellois (Ex : secteur Social-Santé) (Axe 1 – objectif 10).
  • Renforcement de la formation professionnelle (Axe 2 – objectif 5).
  • Un pacte enseignement pour Bruxelles (Axe 2 - objectif 6)
  • Promotion de l’emploi durable et de qualité en soutenant des actions menées en matière de conciliation de la vie professionnelle et privée (crèche, aide à domicile, MRS, …) (Axe 2- objectif 8), notamment en:
    1. Eliminant les listes d’attente dans ces secteurs en augmentant et adaptant l’offre des services en fonction de l’évolution démographique et les besoins des bruxellois (exemple : objectif de la CE d’atteindre un taux de couverture de 33 % dans le secteur de la petite enfance).
    2. Assurant une meilleure visibilité des services de conciliation vie privé-professionnel : informer les publics cibles via des outils adaptés, en recourant notamment aux services de première ligne et à la mise en points de contact ou lignes uniques.
    3. Couvrant mieux les risques lié à la perte d’autonomie.
    4. Améliorant et renforçant l’encadrement des travailleurs ; source de bien-être au travail et de professionnalisation des services.

 

Personne de contact
Kelly
Timperman
Actif au sein de Bruxeo depuis janvier 2016, Kelly a d'abord commencé comme Energy Advisor pour le projet énergie et a ensuite repris une deuxième fonction en tant conseillère pour différents dossiers politique que Bruxeo suit: au CESRBC, IRISCARE, ...
02 210 53 09